Les 5 compétences essentielles du rédacteur Web Premium

2
426
views
Jeune fille rousse dans l'herbe

Comment le savoir-faire fondamental de notre métier nous rend important

À survoler rapidement les compétences qu’énumère cet article, on est tenté de se dire qu’être rédacteur web est simple. Et dans l’absolu, c’est vrai, écrire pour le web est facile. Mais chacun des domaines rédactionnels indiqués ici est un gouffre abyssal de savoir-faire qui va classer votre travail de rédaction SEO en contenu Premium ou commun, voire nuisible pour votre client. Connaissez-vous vraiment ces compétences ?

1# – La syntaxe, le plus grand respect du rédacteur web à son client

Ordinateur sur bureau rangé

Il fallait bien que je commence par là. Il n’est pas rare de croiser des articles publiés criblés de fautes de syntaxe, de conjugaison, d’orthographe (surtout des noms propres), et ce travail imparfait nuit immédiatement à l’image de votre client. Que ce soit le cas ou non, ce dernier ne doit jamais donner l’impression de ne pas savoir écrire. C’est pour cela qu’il vous paie et qu’il compte sur vous. Peut-être n’a-t-il pas toutes les compétences en création de contenu pour une relecture efficace de votre travail. C’est alors de votre responsabilité de lui rendre un texte impeccable, irréprochable. Il compte pleinement sur vous pour cela, ne sachant pas, lui, comment rédiger ce contenu.

Apprendre chaque jour à améliorer son écriture, utiliser des logiciels spécifiques comme Antidote et ne pas hésiter à intégrer un partenaire correcteur professionnel dans votre boucle de production, voilà l’exigence qu’on peut attendre de vous si vous vous annoncez Premium.

2# – Le style maîtrisé, la compétence Premium au service de 3 trésors de votre client

businessman barbu lit le journal

Le client vous confie plus qu’un simple espace de remplissage à l’attention des bots quand il vous passe commande. Il vous donne au passage 3 choses fondamentales qu’il ne partagera jamais avec quiconque d’autre.

La première, c’est sa voix. Vous parlez en son nom. Le client considère votre texte comme étant sa parole. Vous incarnez sa stratégie de contenu.

La seconde ? Ce sont ses clients. Ils viennent visiter son site comme s’ils avaient poussé les portes vitrées de son commerce et déambulaient dans ses rayonnages. Et là, c’est vous qui les accueillez. Vous imaginez l’importance de votre style alors. Soit vous convainquez, soit vous décevez.

Et la troisième, c’est la réputation. Sur du plus long terme, des contenus web de mauvaise qualité entacheront définitivement l’image de votre client. Et à l’inverse, des textes engageants et soignés rendront son site très recommandable et partageable. Votre puissance est là.

Un style n’est pas unique. Blogging, journalistique, avec ou sans ligne éditoriale, pédagogique ou expert, il s’adapte à l’image du client, à ses lecteurs, à ses valeurs. Il devient le discours rédactionnel de son entreprise. Vous, vous écrivez, et lui fait vivre tout le reste du corps entrepreneurial. Déléguer la voix, quel risque ! Soyez son identité, à lui et à personne d’autre, quand vous écrivez pour lui. Il en a réellement besoin.

3# – La qualité d’information, le rédacteur Web donne les meilleures réponses au lecteur

Jeune homme regarde la ville dans appartement délabré

Bien sûr, écrire un article sur un sujet est simple. Il suffit de trouver des sources qui en parlent et d’en faire la synthèse. Mais encore une fois, il y a plusieurs niveaux. Dire ce que tout le monde sait n’attirera personne, et pour les braves qui sont quand même venus, cela n’incitera pas à partager.

La bonne information est la réponse que les gens attendent. Ne vous contentez pas de remplir des lignes, mais profitez de cette tribune pour réellement aider les lecteurs. Chaque article est l’occasion d’instruire, d’étonner, d’émerveiller, de subjuguer ou de donner au lecteur le savoir permettant de transcender son expérience de quelque chose. Comprendre le jazz, cuisiner les lentilles, se mettre au sport quand on est en surpoids. Ne soyez pas égoïste, le lecteur compte sur votre article pour changer sa vie.

4# – Le copywriting ou l’attractivité, la compétence marketing du travail

Jeune femme tient lampes dans soirée

Le texte, à ce stade, est propre, personnalisé, informatif, et c’est déjà admirable. Il est temps qu’il devienne sexy avec une approche content marketing. Chacun a ses recettes en communication digitale, mais si vous faites tout ce travail pour que personne n’ait envie de le lire, quel gâchis !

Votre client pensera qu’il fait mal les choses, parce que vos articles sont bien à ses yeux, mais il ne se rend pas compte que sur les réseaux ou sur Google, la concurrence de contenu web est incroyablement féroce.

Votre article doit convaincre par une image et un titre sur les réseaux, et juste par le titre sur les moteurs. Ne pas copywriter, c’est ne pas remplir tout son contrat face au client. Il compte sur vous pour augmenter sa fréquentation et ne pas décevoir ses lecteurs, voire en faire des clients. Vous en avez le pouvoir si vous avez ce savoir-faire-là.

5# – Le SEO, la super compétence de rédacteur web qui positionne votre client

femme tient fumigène bleu

S’il est bien un domaine qui évolue trop vite pour qu’on puisse y fixer une méthode durable, c’est bien la technique de référencement SEO. Pendant que Google et consort s’arrachent à créer un mode d’analyse et de calcul qui sait choisir les meilleurs articles en fonction des requêtes, nous, on passe notre temps à découvrir leurs secrets et à tromper ce même algorithme avec notre contenu SEO.

L’avantage, c’est bien qu’à force de vouloir se faire sélectionner avant les autres, on sort des articles meilleurs (le référencement naturel de qualité). Que ceux qui bourrinent les mots-clés arrêtent, Google le sanctionne désormais. Il va falloir être intéressant pour le convaincre. L’optimisation SEO passe désormais par l’enrichissement.

Mots-clés, cooccurrences, title, enrichissement sémantique, analyse cooccurentielle, silloing, glissement, balises Hx, backling et netlinking, c’est à vous de savoir comment composer, au travers d’un texte qui ne trahit aucun des autres domaines, un assemblage de mots dans un but programmatique. On parle autant à des humains qu’à des machines, et ni les uns ni les autres ne doivent le savoir.

La fiabilité, le premier de tous les savoir-faire de notre métier

Cinq poings se joignent en signe de ralliement

Au final, s’il fallait choisir la première des qualités d’un web rédacteur, ça serait sa fiabilité dans la production de contenu qu’on prendrait. Une entreprise a besoin de savoir ce que sait faire la personne à qui elle sous-traite quelque chose d’aussi important que son identité textuelle, mais tout autant de pouvoir compter sur sa régularité, que ce soit en qualité ou en disponibilité.

Le premier relais de croissance de l’activité d’un rédacteur web reste la recommandation. Nous sommes en cela des artisans, vendant un savoir-faire et une disponibilité pour offrir au client quelque chose qui lui est naturellement inaccessible, à savoir un contenu de qualité.

Le domaine de la rédaction de contenu optimisé pour le web relève d’enjeux que les rédacteurs généralistes ignorent et que les experts SEO n’aperçoivent que de loin. Nous faisons battre le cœur des sites. Nous les animons d’un langage et d’une voix. Nous leur donnons du style et du caractère. Nous créons le pont qui va amener le visiteur au client, et peut-être changer cette fréquentation en chiffre d’affaires. Oui, nous savons le faire. Oui, nous pouvons le faire. Nous faisons partie des bâtisseurs du net, ne l’oublions pas.

Influez sur la note actuelle
[Total: 6 Moyenne: 4.7]
David Gos

David Gos

Content Manager chez SEOmantique
Responsable de SEOmantique, rédacteur et ancien rédacteur-en-chef, je travaille à harmoniser et garantir la qualité de travail et de production de notre équipe.
David Gos
Partager
  • 40
  • 8
  •  
  • 9
  •  
  •  
    57
    Partages

2 Commentaires

  1. Bien qu’encore en formation dans ce domaine, je te rejoins sur bien des points.
    Je pense toutefois que ce travail de représentation d’une entreprise se fait aussi par un bon travail en amont, il faut que le client exprime correctement ses attentes en matière de rédaction afin que notre style puisse coller parfaitement à l’image qu’il veut renvoyer. Notre rôle est donc aussi de savoir poser les bonnes questions pour dégager justement la ligne éditoriale (surtout lorsqu’il n’y en pas) qui convaincra clients et internautes.
    Finalement, le rédacteur web premium, en plus de multi-compétences, doit également être un parfait caméléon, parce qu’il n’a souvent pas qu’un seul client.

  2. Bon article ! Entièrement en accord avec l’idée de séduire les utilisateurs et les robots et il est vrai que pour ces derniers, les algorithmes changeants ne facilitent pas la tâche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here