Bourriner les mots-clés, la top-astuce pour flinguer votre SEO

0
142
views
Un maillet en bois s'apprête à frapper un oeuf à la coque

La suroptimisation sémantique, la pire solution pour votre référencement

Si les mots-clés (« keywords ») représentent des éléments essentiels pour élaborer votre stratégie de référencement naturel, il ne suffit pas de les bourriner dans vos contenus web pour figurer en 1ère position sur Google. Il faut au contraire les utiliser avec modération et à bon escient. Découvrez comment leur suroptimisation pénalise votre SEO et à quelles « bonnes pratiques » en termes de sémantique ils doivent s’associer pour un impact maximal sur votre trafic.

Mots-clés, pourquoi bourriner ne sert vraiment plus à rien

Si les premiers moteurs pouvaient être sensibles à un « bourrinage » de keywords pour vous faire progresser dans leurs résultats (petite dédicace à Altavista), la réalité a bien changé. Au cours des 10 dernières années, Google et ses concurrents ont évolué vers la fourniture de réponses contextuelles selon les préférences, l’historique de recherche ou la localisation de l’utilisateur. Cette « ère de l’assistance personnalisée » s’appuie sur l’exploitation intensive de la sémantique et de la richesse du champ lexical global de votre site. Autant dire que l’accumulation de mots-clés n’a aucune influence sur cette nouvelle forme d’analyse – très avancée et faisant de plus en plus appel à l’intelligence artificielle – de vos pages…

Attention, bourriner est dangereux pour la santé de votre SEO !

Plus grave, votre suroptimisation risque de se traduire par une pénalisation de votre site dans les SERP. Associée à des listes ou à des paragraphes remplis de bla-bla incohérent, la répétition des mots-clés demeure le plus sûr moyen de démontrer la faible qualité de votre contenu et votre absence d’expertise : 2 éléments particulièrement négatifs pour des moteurs à la recherche continuelle d’authenticité et de valeur ajoutée.
Restez également prudent sur les en-têtes HTML d’une page : inutile de placer plus d’un terme-cible dans le « title » ou la « meta description ». Et si vous recourez aux keywords comme ancres d’URLs internes pour conserver une partie du « jus sémantique », limitez au maximum la pratique sous peine de subir un blacklistage rapide.

Voilà la meilleure méthode pour un référencement naturel performant

L’utilisation du balisage interne HX pour positionner naturellement vos mots-clés et leurs cooccurrences principales figure parmi les solutions recommandées par les experts SEO afin d’éviter le « bourrinage » bête et méchant. Cette stratégie vous permet en complément de mieux structurer votre page, aidant les moteurs à s’en approprier plus facilement la thématique et la problématique (notamment dans une optique « featured snippet »).

Fabrice Mithieux

Fabrice Mithieux

Spécialiste de la production de contenus finance, lifestyle et high-tech.
Fabrice Mithieux
Influez sur la note actuelle
[Total: 4 Moyenne: 3.5]
Partager
  •  
  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
    6
    Partages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here