Ce que Google ne vous a pas dit sur Penguin version 4.0…

0
30
views
pingouin google

 

À ceux qui veulent faire la part du vrai sur la mise à jour de l’algorithme Pingouin

Si vous suivez les actualités du monde SEO, vous n’avez pas pu passer à côté de la récente mise à jour de Penguin. Algorithme très remarqué faisant partie du bestiaire de Google, Penguin s’occupe de pénaliser toute trace de netlinking abusif. La sortie de sa version 4.0 a fait grand bruit chez les experts SEO qui se sont empressés de commenter la nouvelle. Mais comme toujours, comprendre les tenants et aboutissants réels d’une déclaration Google, c’est un peu comme faire l’exégèse de la Bible… Alors voici l’essentiel de ce que vous devez connaître sur le fameux Pingouin !

 

Voilà pourquoi la version 4.0 de Penguin fait tant parler d’elle

Google Penguin était jusque-là un filtre appliqué à l’algorithme du géant moteur de recherche, sans en être partie intégrante. Lancé en 2012, il visait avant tout à pénaliser les pratiques abusives de linkbuilding. L’idée ? Un bon lien naturel reconnu par Google est un lien sincère – que le site web externe a fait volontairement – et de qualité, c’est-à-dire provenant d’une page web à la notoriété reconnue, et enfin lié thématiquement à votre propre page.
Depuis octobre 2014, le petit oiseau n’avait pas été mis à jour, et tous les SEOs attendaient désespérément le réveil de la bête. C’est chose faite puisque Google a annoncé le lancement officiel de la version 4.0 le 23 septembre dernier. Le déploiement de Penguin avait en fait commencé quelques semaines auparavant, et s’est officiellement achevé à la mi-octobre, comme l’a confirmé Gary Illyes sur Twitter.

 

(https://twitter.com/methode/status/786372036692090880)
(https://twitter.com/methode/status/786372036692090880)

 

Savez-vous ce qui a changé avec le nouveau Google Penguin ?

 

L’algorithme est désormais déployé en temps réel

La principale nouveauté de ce Penguin version 4.0, c’est qu’il est maintenant intégré au cœur de l’algorithme. Il fonctionne également en temps réel, ce qui fait bien des heureux ! En effet, de nombreux sites tombés sous le coup du Pingouin en 2013-2014 étaient restés enfouis tout au fond des SERPs des années durant, en attendant que le filtre soit actualisé…

 

Le nouveau Pingouin ne déclasse plus les sites coupables

Selon l’annonce officielle, le Pingouin nouvelle génération serait plus précis :

« il dévalorise à présent le spam en ajustant le classement en fonction des indicateurs de spam, au lieu d’affecter le classement de l’ensemble du site. »

Google ne procéderait plus – en tous cas plus par l’intermédiaire de Penguin – à un déclassement dans les SERPs des sites coupables d’une infraction.
Auparavant, l’algorithme dévaluait les liens artificiels repérés sur un site web ET déclassait le site concerné. Désormais, Penguin se contenterait d’ignorer les mauvais liens, c’est-à-dire qu’il calcule le rang de chaque page web à partir des seuls backlinks valables selon ses critères.

 

Pourquoi cette mise à jour siffle la fin du débat sur le désaveu des mauvais liens ?

L’outil de désaveu de Google, et l’invitation insistante à l’utiliser de la part du moteur de recherche avait fait débat.
Désormais, Penguin semblerait ignorer automatiquement les liens artificiels qu’il détecte : on pourrait en conclure que l’outil de désaveu est devenu obsolète… Cependant Google a fait savoir, notamment par la voix de John Mueller via Hangout et Twitter, que d’autres algorithmes du moteur de recherche s’intéressent aux liens.

 

disavow
(https://twitter.com/JohnMu/status/783379478458359808)

 

D’autre part, les pénalités manuelles existent toujours. Si Google détecte des tentatives de spam répétitives sur un site, un agent pourrait vous infliger une pénalité manuelle qui sanctionnerait l’ensemble de votre site.
Cognitive SEO a publié des retours intéressants sur les effets de Penguin 4.0. On peut y voir certains sites web ayant toujours un profil de links en partie mauvais (mais potentiellement désavoués ou ignorés par l’algorithme) remonter dans les pages de résultats.

 

Ce que tout les SEOs voudraient savoir sur Google Penguin version 4.0

Même si quelques consultants SEO ont réussi à obtenir des réponses auprès des acteurs de Google via les réseaux sociaux, il reste bien des questions sur le fonctionnement du nouveau Penguin. Voici le tour d’horizon des interrogations les plus fréquentes.

 

– Si mon site était tombé sous le coup de Pingouin, devrait-il avoir remonté ?

Théoriquement, oui. Gary Illyes a même affirmé mi-octobre que toutes les pénalités infligées par Penguin 3.0 avaient été levées ! Çà et là commencent à être mis en ligne des comptes-rendus post Penguin. Alors que faire s’il n’y a toujours aucun changement à l’horizon pour les sites que vous surveillez ?

 

  • Cas n°1 : Ce n’est pas Google Penguin qui avait affecté votre site. Dans la mesure du possible, vérifiez votre historique et la date à laquelle il a plongé dans les abysses des SERPs.
  • Cas n°2 : Le bon positionnement de votre site reposait sur trop sur des backlinks négatifs. Vous avez procédé à un nettoyage minutieux, mais vous n’avez pas construit un netlinking propre suffisamment solide. Vous ne pouvez donc pas vous retrouver à nouveau en 1ère page des SERPs !
  • Cas n°3 : Vous avez observé une baisse dans le ranking de votre site. Certains de vos concurrents touchés par Penguin version 3 sont peut-être remontés à la surface. Ou bien des backlinks jugés acceptables par l’ancien Pingouin ont moins de valeur pour le nouvel algorithme et ne boostent plus votre classement.

 

– Pingouin déployé en temps réel favorise-t-il les techniques Black-Hat ?

Penguin agit désormais en temps-réel. On pourrait alors penser que c’est un plus pour les techniques Black-Hat, ou du moins que cela les rend plus aguicheuses. En effet, il n’y aurait plus à craindre – de la part de cet algorithme – une sanction lourde pouvant rester en place durant des mois.
Cependant, le netlinking abusif étant exclut par Penguin du calcul pour le ranking d’une page web, les actions du côté obscures seront normalement… invisibles et inutiles ! C’est-à-dire que les liens spammy seraient de toute façon ignorés.
Gary Illyes a indiqué le 13 octobre, lors du keynote de Pubcon :

 “If Penguin sees signs of manipulation, it can decide to discount ALL the links, which can be pretty bad for a site.”
(Si Penguin détecte des signes de manipulation, il peut décider d’ignorer TOUS les liens, ce qui peut être très nuisible pour un site.)

Bluff pour dissuader les spammeurs ou réalité ? C’est ce qu’il faudra désormais observer !

 

– Cette mise à jour signe-t-elle la fin du SEO négatif ?

Le SEO négatif désigne l’action frauduleuse d’un site concurrent contre le vôtre, visant à nuire à votre référencement naturel. Cela peut correspondre, par exemple, à la création de mauvais backlinks à votre insu.
Or, si Penguin fonctionne désormais en temps réel, cette pratique ne pourrait a priori plus avoir cours par le biais de liens spammy !

 

Faut-il encore avoir peur de l’algorithme Pingouin ?

Même s’il y a déjà un mois que la mise à jour de l’algorithme a été annoncée, il n’y a que quelques jours que Penguin est totalement déroulé. Il est donc encore trop tôt pour jauger ses conséquences réelles sur les sites internet. Il reste donc à attendre avec impatience de nouvelles analyses de cas de la part des consultants SEO ! Mais deux années ayant passées depuis les dernières sanctions de Penguin, les critères d’évaluation pour le ranking d’un site web tout comme les critères d’exigence de Google ont eux aussi évolués… Les SEOs sauront-ils distinguer les causes réelles d’une stagnation ou d’une remontée d’un site web dans les SERPs ?

Influez sur la note actuelle
[Total: 4 Moyenne: 4.8]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here