Fuyez les pénalités Google pour sauver votre positionnement !

Découvrez les sanctions existantes contre les techniques de SEO black hat

Les pénalités mises en place par Google visent à réguler les techniques SEO servant à se positionner au mieux dans les SERPs. Le moteur de recherche a des guidelines précises, et ceux qui y contreviennent en utilisant malgré tout des procédés de référencement black hat s’exposent à des sanctions parfois sévères.

2 types de pénalités appliquées par Google contre le référencement abusif

Les pénalités manuelles : Les pénalités manuelles sont appliquées par les quality raters de Google. Ces agents sanctionnent les sites web qui ne respectent pas les règles d’utilisation du moteur de recherche, et vérifient les reports de spam effectués.
Les pénalités sont graduelles et dépendent de l’erreur commise :

  • Les nouvelles pages qui poussent trop leur netlinking sont envoyées dans la Sandbox en attendant de faire leurs preuves dans le World Wide Web.
  • Les sites en infraction sont déclassés dans les SERPs et voient leur positionnement affecté.
  • Enfin, les pratiques les plus graves encourent la pénalité la plus lourde : ces sites sont blacklistés par Google et sont tout simplement éliminés du moteur de recherche.

 

Les pénalités algorithmiques : Ce sont les conséquences automatiques de l’algorithme de Google. Elles surgissent lorsque vous opérez des changements sur votre site web ou quand l’algorithme est mis à jour.
Les filtres de Google sont très nombreux, mais les plus célèbres du bestiaire sont : Panda qui sanctionne les sites de mauvaise qualité, Penguin plus orienté offsite, Colibri qui présente une nouvelle manière de comprendre les requêtes ou encore Pigeon qui s’occupe des résultats locaux.

Quelles pratiques employées pour se positionner entraînent des pénalités de Google ?

Mieux vaut suivre les guidelines de Google pour être référencé, car toute autre pratique s’expose aux pénalités du moteur de recherche. Parmi les pratiques prohibées les plus usitées, on trouve :

  • Le duplicate content : les sites web en mal de contenu n’hésitent pas à utiliser celui du voisin, souvent même de manière automatisée. Beaucoup se font également piéger en reproduisant malgré eux le même contenu sur leur propre site.
  • Le netlinking abusif : toute technique de linkbuilding n’est pas bonne à prendre : les backlinks réciproques vous feront tomber pour abus d’échange de liens, tandis que les liens pauvres vous seront nuisibles.
  • Le keyword stuffing : est en général l’erreur des novices. À vouloir optimiser son site, il est facile de tomber dans la sur-optimisation en répétant les mêmes mots-clés partout.

Certaines sanctions pour SEO insuffisant vont vous surprendre !

Si les pénalités tombent souvent parce que les référenceurs en font trop, elles peuvent aussi vous surprendre si vous n’en faites pas assez ! Attention à suivre les mises à jour des guidelines de Google. Il est par exemple aujourd’hui nécessaire de proposer un site entièrement mobile-friendly, sans quoi Google pourrait ne pas le prendre en compte du tout…

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •