Le keyword stuffing, une pratique SEO black hat à éviter

Quand Google fait sombrer votre positionnement pour abus de mots-clés

Le keyword stuffing (ou bourrage de mots-clés en français) est une technique SEO frauduleuse, appartenant aux pratiques dites black hat. Elle consiste à remplir exagérément une page web de mots-clés pour tromper les bots d’indexation et obtenir un meilleur positionnement dans les SERPs. C’est une technique interdite et sanctionnée par Google, et que l’algorithme Penguin se charge d’identifier depuis 2012.

Pourquoi vous risquez gros en dopant votre SEO à coups de keyword stuffing ?

On n’écrit pas pour le web comme on écrit pour d’autres supports. L’optimisation pour le web n’implique pas seulement le lecteur, mais aussi les robots d’indexation : si vous êtes lisible pour eux, vous serez visibles pour vos lecteurs.
Pour que votre site soit bien positionné dans les moteurs de recherche, il faut placer stratégiquement, mais avec parcimonie, les mots-clés qui définissent votre domaine. Vous serez alors bien référencé sur les requêtes qui vous intéressent.
Avant la mise en place de Google Penguin en 2012, les techniques de référencement black hat avaient encore la belle vie : répéter son groupe de mots-clés dans le titre, la meta-description, l’url, le texte, voire même dissimuler du texte sur la page, et obtenir de bons résultats en termes de positionnement.
Or depuis que Penguin est actif, vous risquez gros à mal doser vos mots-clés : déclassement, voire disparition de votre site dans les résultats pour les requêtes sur lesquelles vous avez insisté. La sentence est parfois lourde… mais pas irrémédiable.

J’ai abusé sur les mots-clés, comment sortir d’une pénalité Penguin ?

Entre rédaction SEO et keyword stuffing, il n’y a qu’un pas que beaucoup franchissent sans le savoir. Parce qu’ils sont débutants ou parce qu’ils forcent un peu trop le trait, ils abusent sur les mots-clés en pensant qu’ils sont la solution à tout.
Si la pénalité est tombée, il vous faudra alléger votre travail d’optimisation : si vous avez usé de pratiques black hat, vous savez déjà quoi faire…
Mais si vous ne comprenez pas où est votre erreur, essayez de reconsidérer le choix et la quantité de vos mots-clés. Augmentez votre texte de toute la richesse du champ lexical de vos principaux keywords, cherchez leurs cooccurrences pour étoffer votre vocabulaire. Vous ne risquerez plus de pénalité, et vous vous positionnerez dans le même temps sur des requêtes alternatives, moins concurrentielles, et auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Une nouvelle technique qui boostera votre positionnement sur Google

En favorisant un champ lexical développé plutôt que la répétition de mots-clés identiques, vous suivez la direction prise par le 1er moteur de recherche. L’algorithme Colibri prend désormais en compte tout l’univers sémantique de la longue traîne et des requêtes secondaires : à ses yeux, votre page n’en sera que plus pertinente !