Comment maintenir son activité de freelance sans clients ?

0
238
views

Être à son compte, c’est aussi occuper son temps libre pour prévoir le travail de demain

Quand on est freelance, comme dans tous les secteurs d’activité, on peut parfois subir une baisse de commandes. Quand le temps libre remplit plus l’agenda que les contacts avec les clients, il n’est pas toujours facile de savoir comment s’occuper. Du moins pour certains. Parce que profiter de cette période pour prévoir les missions à venir, c’est le secret des freelances qui réussissent.

Il y a toujours une activité à commencer !

Quand on est submergé de commandes, on met souvent en attente de nombreuses tâches qui nous semblent secondaires. Comme le tri de son bureau ou de son courrier (avouez !). Même si ce n’est pas primordial pour dénicher de nouveaux clients, se retrouver dans un espace de travail dégagé peut aider à se libérer l’esprit pour aborder cette quête sous un autre angle.

Et il existe un panel tout aussi important de missions que vous pouvez mener à bien pour vous. Ce peut être le moment de préparer un livre blanc, ou même une vidéo, que vous mettrez à disposition pour promouvoir votre activité ou pour enrichir le nombre d’abonnés à votre newsletter. Ou de suivre enfin cette formation en ligne sur laquelle vous vous êtes inscrit il y a six mois (qu’elle soit professionnelle ou destinée à vos loisirs… Parce que ceux-ci aussi peuvent vous aider à développer votre activité). Ou de suivre un peu ce qui se passe sur les réseaux sociaux professionnels et d’échanger avec ceux qui y écrivent. Autant d’actions qui, mises bout à bout, enrichiront votre esprit, mais surtout votre réseau… et donc votre liste de clients potentiels.

Partez à la recherche de votre client idéal

Au fil des commandes qui s’accumulaient, ou pris de panique à l’idée de ne pas réaliser votre chiffre d’affaires, vous avez parfois oublié ce que vous aviez vraiment envie de faire. Reconnaissez-le : tous les contrats que vous signez ne vous enthousiasment pas avec autant de puissance !

Et si vous profitiez de cette période de calme dans votre activité pour vous rappeler dans quel but vous avez décidé de devenir freelance ? Avec l’expérience que vous avez acquise, c’est le moment de (re) contacter les clients pour lesquels vous avez réellement envie de travailler. Vous avez du temps à leur consacrer, alors profitez-en ! C’est maintenant que vous êtes en train de préparer vos futures journées de travail. Autant qu’elles vous fassent rêver, non ?

S’occuper, c’est aussi faire autre chose. Mais quoi ?

Selon l’Insee, près de 2,3 millions de personnes cumulaient plusieurs activités fin 2013. Le règne des slasheurs a certainement encore pris de l’ampleur depuis. Il est tout à fait possible que vous subissiez une perte de revenus parce que votre métier principal ne correspond plus aux besoins actuels. Sans le quitter, c’est peut-être le moment de tester d’autres occupations. Être freelance, c’est aussi se permettre de ne pas rester bloqué face à une tâche qui ne mène plus nulle part ! Il existe autant d’options que de mots dans le dictionnaire. Soyez inventifs : vous avez la liberté de tout tester !

Influez sur la note actuelle
[Total: 6 Moyenne: 4]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here