Rédacteur web en voyage : 3 conseils à lire avant de décoller

1
121
views
Un panneau d'affichage des horaires de train

 

Découvrez comment devenir un freelancer nomade sans stress

 

Vous avez lu les innombrables histoires à succès de plusieurs rédacteurs web et avez sur le champ rédigé votre lettre de démission ? Vous suivez peut-être même leurs blogs de voyage et rêvez de transposer vous aussi votre bureau dans un jacuzzi en regardant le Kilimandjaro par la fenêtre de votre chambre d’hôtel ? Posez cette valise et suivez d’abord nos conseils avant de devenir freelancer, car la vie réelle des nomades digitaux n’est pas toujours aussi rose…

Conseil n° 1 : Lancez-vous d’abord comme rédacteur web

 

Si vous venez de choisir votre nouvelle carrière, ce n’est vraiment pas le bon moment pour partir faire le tour du monde. Avant d’avoir réellement travaillé en tant que rédacteur web, vous ne pouvez pas savoir si cette voie est faite pour vous. Dans les faits, beaucoup abandonnent lorsqu’ils réalisent en quoi consiste la rédaction web. Entre suivre un cahier des charges très précis et écrire pour le plaisir, il y a un pas, de la passion au métier, que tout le monde ne souhaite pas franchir.

En débutant, vous devrez affronter un premier obstacle de taille : trouver vos premiers clients. S’ils n’arrivent pas tout de suite, rassurez-vous, ce sont les plus durs à dénicher. Plus tard, c’est en accumulant les exemples de votre travail et les retours satisfaits de vos commandes précédentes que vous vous construirez une petite réputation, et c’est ainsi que vos futurs clients vous contacteront d’eux-mêmes.

Conseil n° 2 : Ne partez pas en voyage avec un seul client sous la main

 

Le métier vous plaît toujours ? Avant d’acheter un billet d’avion sans retour, prenez le temps d’étoffer votre carnet d’adresses et de remplir votre liste de commandes. Si vous partez au long cours, mieux vaut ne pas vous contenter d’un ou deux gros clients. Car si l’un d’eux cesse du jour au lendemain de vous demander de nouveaux contenus, vous pourriez connaître quelques moments difficiles…

Au contraire, si vous avez pris soin d’équilibrer votre clientèle, la perte d’un contrat ne vous affectera que partiellement et vous aurez le temps de rebondir. Pendant un voyage, le temps manque souvent au freelancer : autant ne pas l’employer à rechercher désespérément de nouveaux clients.

Conseil n° 3 : Devenez rédacteur web… à mi-temps !

 

Développez suffisamment votre activité avant de boucler bagage. Pour vivre confortablement, vous devriez être capable de gagner votre vie en travaillant à mi-temps. C’est presque une exigence, surtout si vous ne vous expatriez pas, mais comptez passer les prochains mois en itinérance par exemple.

En voyage, n’espérez pas pouvoir travailler aussi sereinement que dans votre bureau, ni même aussi efficacement que chez vous. Selon la destination choisie, il vous faudra parfois compter avec un WiFi capricieux ou un environnement bruyant, voire même une absence occasionnelle de connexion internet.

Pensez également à retirer de votre temps de travail celui des transports, des recherches d’hébergement et de la fatigue nécessairement accumulée grâce à votre nouveau statut de nomade. Si vous souhaitez pouvoir profiter pleinement des lieux et prendre le temps de visiter chaque destination en toute tranquillité, réduisez votre régime de travail au minimum. Ce serait dommage de gâcher cette opportunité de travailler à distance !

 

Devenez nomade et freelancer, mais sans prendre de risque !

 

Afin de vous transformer totalement en un véritable tech-nomade, essayez d’économiser un budget de secours raisonnable. D’une part, devenir travailleur indépendant, c’est accepter le risque d’un mois sans rentrée d’argent. De l’autre, voyager, c’est s’exposer un peu plus aux dangers en étant sans cesse dans les transports, en se lançant de nouveaux défis tous les jours. Alors, gardez toujours une réserve en cas de coup dur afin de profiter sereinement de votre nouvelle liberté !

 

Influez sur la note actuelle
[Total: 7 Moyenne: 4.7]
Partager
  • 2
  •  
  •  
  • 5
  •  
  •  
    7
    Partages

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article. Je suis blogueuse à mon compte et il m’arrive de travailler alors que je suis en voyage car je suis également blogueuse voyage.
    Le mois sans rentrer d’argent je l’ai déjà vécu… et c’est pire quand la connexion ne fonctionne pas. Je songe à louer un boitier wifi ou une carte sim internationale pour mon prochain voyage, histoire d’être toujours connectée au cas où.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here