Rédactrice web et mère de famille, une organisation adaptée

3
186
views
Une petite fille découvre l'informatique avec sa mère sur un ordinateur portable

Maman freelance, trouvez l’équilibre pro et vie personnelle

Quand j’ai décidé d’être rédactrice web freelance, je savais que ce ne serait pas forcément simple de trouver un juste équilibre entre ma vie personnelle et mes missions d’écriture. Mes deux filles étaient assez jeunes, pas encore autonomes et il m’a fallu imaginer une organisation astucieuse afin d’allier mon statut de travailleur indépendant et mon rôle de mère de famille.

Conseils organisation pour maman rédactrice web, le planning

Avec la saison estivale, cette question est récurrente pour la mère freelance qui travaille de chez elle avec ses enfants dans la maison. Ce mode de vie professionnelle est parfois compliqué à conjuguer avec le rôle de mère au quotidien. La priorité est la mise en place d’un planning qui différencie les plages horaires de travail de celles dédiées à la vie familiale :

  • partager son emploi du temps avec ses enfants : avec un code couleur, c’est facile de leur montrer les moments où je suis disponible. Je leur explique également que même si je suis dans mon bureau devant mon ordinateur, je suis comme au travail à l’extérieur, à l’instar de la majorité des parents de leurs camarades de classe !
  • instaurer des règles afin de mieux baliser mon fonctionnement de travailleur indépendant : les horaires sont précisés, tout comme les heures de collège ! Pendant ces temps, je ne peux/dois pas être interrompue.
  • Je suis occupée professionnellement de 9 h à 12 h 30, puis de 13 h 30 à 18 h. Je leur demande de ne pas me déranger, et de comprendre que je ne réponds pas aux appels téléphoniques de la maison.
  • créer des temps bien précis destinés à mes filles : le mercredi généralement, je bloque les rendez-vous médicaux, les courses d’urgence, les activités extra-scolaires si possible. Pour la plus jeune, j’ai gardé un repas de midi avec elle, le vendredi, tandis que le reste de la semaine elle mange à la cantine.
  • en période de vacances plus particulièrement, nous décidons ensemble des journées où je serai « off » et que je leur consacrerai, uniquement à elles ! Ainsi personne ne se sent lésé et je ne culpabilise pas de (trop) travailler sans m’occuper des miens qui sont autour de moi !

Définir clairement son espace de rédactrice web chez soi

Travailler à domicile présente de nombreuses commodités, dont la proximité avec sa famille. La souplesse de nos horaires est également un point positif, mais il faut absolument délimiter un lieu de sa maison comme bureau explicite, pour ses proches. Sans possibilité d’installer mon espace de rédaction dans une pièce séparée, j’ai investi un ancien piano transformé en table de travail. Dans un coin de chambre, hors du salon commun, j’ai mon univers de rédactrice bien distinct de mes zones d’action en tant que maman !
N’ayant pas de porte à mon pseudo bureau, j’ai instauré une technique d’urgence : si on a vraiment besoin de moi alors que je suis en pleine recherche pour mes articles, mes enfants toquent à une porte virtuelle pour solliciter mon aide. Selon la demande, je reporte ou j’accepte d’arrêter mes écrits et je m’octroie une pause. Celle-ci est décomptée de mon temps hors travail afin de garder un timing correct sur le versant rédaction.

Freelance, connaissez-vous la méthode de la Tomate !

Cette technique italienne de gestion du temps est simple à mettre en place et favorise une meilleure productivité. Son nom vient de la forme du minuteur de cuisine des années 90.
L’idée de base est de se consacrer entièrement à une seule et unique tâche ; cela évite le papillonnage, la procrastination ou le désordre organisationnel. Elle m’est très utile, car j’ai une fâcheuse tendance à tout commencer de peur d’oublier des tâches…
En pratique : je me plonge pendant vingt-cinq minutes dans mon activité, la tomate, et je ne fais qu’elle. Recherche de documentation, plan d’article, travail sur les mots clés… Ensuite, lorsque le téléphone sonne la fin de cette tranche horaire, je fais une pause de cinq minutes. Durant celle-ci je lis mes mails, je vais lancer une machine de linge ou je m’assois sur ma terrasse avec un café ! Puis une tomate redémarre, et ainsi de suite. Au bout de quatre sessions de concentration, la pause est amenée à trente minutes. Là, je peux prendre le temps de répondre aux requêtes de mes filles, en étant pleinement dans ce que je fais avec elles, sans arrière-pensée de dire « je devrais rédiger, il faudrait que je prépare ma trame de texte… ! ».
Et vous, quelles astuces avez-vous mises en place pour travailler en tant que rédactrice web freelance, chez vous, au cœur de votre espace familial ?

Influez sur la note actuelle
[Total: 4 Moyenne: 4.5]
Anabelle Martinez-Maingraud

Anabelle Martinez-Maingraud

Sciences de la Terre, Social, Parentalité, Handicap, Humanitaire, DIY
Anabelle Martinez-Maingraud

Les derniers articles par Anabelle Martinez-Maingraud (tout voir)

Partager
  •  
  •  
  •  
  • 12
  •  
  •  
    12
    Partages

3 Commentaires

  1. Bonsoir Anabelle,
    Bravo pour cet article et je confirme en tant que free lance et “père au foyer” (ça fait bizarre) depuis 8 ans, il faut adopter un mode de vie…maintenant le gros avantage (j’ai travaillé 15 ans comme cadre dans la grande distri alors je connais les contraintes de l’éloignement) c’est que sur un coup de tête, pour faire plaisir aux enfants on peut se prendre du temps juste pour le plaisir de les faire rire, même si je sais que chaque minute passée ainsi me contraindra à travailler tard le soir venu.
    Mais la qualité de vie free lance par rapport à un travail plus traditionnel, c’est quand même le jour et la nuit, il faut bien l’avouer…

  2. Bonsoir,
    Un grand pour cet article.
    Je suis dans mes débuts en rédaction en freelance et j’ai grandement besoin de ce genre de conseils.
    Mon petit n’a que 10 mois et c’est vraiment difficile d’allier la rédaction et les taches en tant que maman.
    Du coup, je bosse beaucoup plus la nuit ou très tôt le matin quand bébé dort encore.
    La journée, je consacre 3 à 4 heures de mon temps pour rédiger.
    Le reste du temps, je me suis à mon fils 100%.

    C’est un choix et je ne le regrette pas. Ce n’est pas facile mais ce n’est pas impossible avec un bon planning.

    Un petit coucou à toutes les mamans rédatrices en freelance.
    Bon courage à toutes!

  3. Bonjour à tous,
    Moi, je suis consultante en marketing web freelance. L’espace de travail bien délimité est indispensable pour moi (et avec une porte, c’est quand même mieux). Ayant du mal à travailler le soir ou tôt le matin, je fais une grosse journée le lundi, lorsque le papa est à la maison ; cela me permet d’alléger les autres journées pour passer du temps avec ma fille. Une autre organisation…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here