Zappez Facebook pour vendre votre activité sur Internet

3
145
views

 

Entrepreneur, vous vous reconnaissez dans ces 6 cas ? Oubliez ce réseau social !

Tous les réseaux sociaux ne sont pas faits pour toutes les entreprises. Soit, Facebook semble incontournable puisque près de la moitié des Français y sont présents et que des millions de marques ont fait le choix d’y créer leur page professionnelle avec plus ou moins de succès. Le réseau est gratuit, mais y être visible peut devenir un véritable casse-tête. Et si vous zappiez le réseau social de Marc Zuckerberg ?

1. Mon client n’est pas sur Facebook

La première des questions que vous devez vous poser : mon prospect est-il sur Facebook ? Les jeunes boudent le réseau social au bénéfice de Snapchat et Instagram. Les plus âgés, même s’ils bénéficient d’une certaine présence sur le réseau, ne sont pas les plus nombreux des utilisateurs. La question se pose aussi si votre cible est professionnelle. Des réseaux plus pointus comme Twitter pour les métiers liés aux médias et à la communication, ou les réseaux professionnels comme Linkedin ou Viadeo peuvent s’avérer plus adaptés qu’un réseau de pur loisir.

2. Je veux vendre mes produits rapidement sur internet

Facebook est un média social : les utilisateurs s’y rendent en priorité pour s’amuser, s’indigner, partager leurs émotions, leur actualité. De façon évidente, le reach des publications très commerciales dégringole : d’une part les utilisateurs dénigrent les contenus publicitaires, d’autre part l’algorithme du site pénalise les liens sortants vers les sites. Cela signifie que si vous souhaitez être présent sur ce réseau, c’est que vous souhaitez développer l’image de votre entreprise en priorité, grâce à des publications attractives et dans un objectif d’interaction avec votre communauté. La vente de vos produits découlera in fine de l’image et de la notoriété développée… avec le temps.

3. Je veux être visible sur Internet

Il est de plus en plus compliqué d’être visible sur Facebook, et pour cause : le site diminue de plus en plus les publications des pages dans le fil des actualités des utilisateurs. La raison est simple : le réseau social incite les entreprises à investir dans des campagnes publicitaires payantes au détriment des publications gratuites. S’ajoute à cela la qualification de votre contenu par l’algorithme du site qui peut impacter fortement votre visibilité. En conclusion, si votre objectif prioritaire est d’être visible, nous vous conseillons de mobiliser vos ressources pour créer votre site Internet et travailler votre référencement, notamment par un rédactionnel optimisé pour les moteurs de recherches plutôt que de perdre votre temps sur Facebook.

4. Je n’ai pas de community manager pour promouvoir mon activité

Créer et gérer une page Facebook, cela prend du temps et ne s’improvise pas. Très chronophage, la publication régulière de contenus originaux et attractifs demande une certaine créativité et des ressources. Dites-vous qu’une page Facebook qui n’a pas été mise à jour depuis des mois subit une double pénalisation : elle est descendue en flèche par l’algorithme du réseau qui tend à la faire disparaître des recherches, et pour les utilisateurs qui arrivent tout de même à la trouver, cela donne une bien piètre image de l’entreprise. Il est aussi impératif de répondre le plus rapidement possible aux messages et commentaires des internautes. Si cela n’est pas votre métier, vous avez certainement mieux à faire pour utiliser votre temps efficacement.

5. J’évolue dans un secteur d’activité spécifique

On l’a déjà évoqué, dans le cas de certains secteurs les réseaux professionnels ou spécifiques sont certainement plus adaptés. Dans le cas d’une activité très pointue et peu « tendance », il y a peu de chances d’intéresser un utilisateur lambda en vadrouille sur les photos de vacances de ses proches. L’utilisation de Facebook est aussi à déconseiller si votre secteur d’activité est fortement sujet aux critiques, sous peine de passer une grande partie de votre temps à répondre aux polémiques.

6. J’ai peu d’actualités à partager sur internet

Pour bon nombre d’entreprises, il n’y a pas forcément de nécessité à publier du contenu régulier. Une page statique informative peut amplement suffire à faire la promotion des services proposés. Une page Google + se présente alors comme une excellente alternative : elle convient à la plupart des secteurs, est particulièrement adaptée pour une activité locale et permet d’améliorer sa visibilité sur Internet sans perte de temps.

Le site Internet est le socle essentiel de votre communication

Notre conseil est simple : tant que vous n’avez pas créé votre site Internet, n’allez pas sur Facebook. Si vous y tenez tout de même, dites-vous qu’il vaut mieux éviter de laisser l’intégralité de votre communication entre les mains d’un site qui peut disparaître ou modifier sa politique d’utilisation lorsqu’elle le souhaite. Facebook ne doit être qu’un volet complémentaire dans votre visibilité sur Internet.

Influez sur la note actuelle
[Total: 6 Moyenne: 3.8]

3 Commentaires

  1. Merci pour cette prise de position. Dans 80% des cas, je suis totalement d’accord avec vous. Mais il y a tout de même des secteurs (comme la culture et l’événementiel, par exemple), où Facebook cartonne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here