deux tetes d'ampoules
Entreprise

5 pièges à éviter pour la traduction de votre site multilingue

Langue cible : visez les meilleurs contenus grâce à une bonne gestion de projet 

Vous envisagez de développer votre communication à l’international et d’opter pour un site multilingue ? Pour cela, il vous faudra évidemment procéder à la traduction de vos contenus en ligne dans votre langue cible. Or, il est recommandé d’adopter une gestion de projet efficace avant de confier votre site à un traducteur pour ne pas tomber dans certains pièges récurrents.

1. Préparez en amont la traduction des textes de votre futur site multilingue 

La tentation, lorsque l’on se décide à développer un site multilingue, est de recruter un traducteur le plus rapidement possible et de lui confier sans plus de détails ou de debriefing les contenus de la plateforme à traduire. Il s’agit là du piège ultime à éviter coûte que coûte !

Pourquoi se lance-t-on habituellement dans la traduction d’un site internet ? Les raisons peuvent être multiples : le développement de son activité, la conquête d’un nouveau marché à l’international, l’amélioration de son image de marque et de son autorité, l’optimisation de son référencement, la volonté de prendre de l’avance sur la concurrence… avec à la clé l’augmentation du chiffre d’affaires.

Ville moderne

Pour atteindre tous ces (ambitieux) objectifs, les contenus de votre site devront afficher le même niveau de qualité que les textes postés à l’intention de votre cible nationale. Il est donc dangereux de vous aventurer dans la traduction de votre site internet sans développer en amont une véritable réflexion sur votre future stratégie linguistique.

2. Identifiez votre persona avant d’entamer toute procédure de traduction

Commencer la traduction sans avoir au préalable identifié votre ou vos personas est également un piège récurrent – pouvant potentiellement vous coûter cher. Le persona est un individu imaginaire qui incarne votre segment cible. Si vous vous adressez aux représentants de votre nouveau marché dans une langue qui ne leur convient pas, il est peu probable que votre taux de conversion soit miraculeusement élevé.

Posez-vous les questions suivantes : à qui vous adressez-vous ? Dans quelle(s) langue(s) ? Sur quel ton ? Quels sont les besoins et les contraintes de votre public cible ? Comment pouvez-vous répondre au mieux à leurs questions ? Ces réponses sont-elles déjà présentes sur votre site internet ?

3. Déterminez dans quel(s) idiome(s) vous voulez faire traduire votre site multilingue

Cette question peut vous sembler évidente, et c’est pourtant un nouvel écueil qui vous tend les bras. Si vous savez d’ores et déjà dans quelle(s) langue(s) vous voulez faire traduire votre site multilingue, approfondissez un peu la question. Partons du principe que votre choix se porte sur l’anglais : votre segment cible est-il britannique, américain, indien ou encore canadien anglophone ? En ce qui concerne l’espagnol, visez-vous l’Espagne (qui connaît par ailleurs de grandes disparités de vocabulaire d’une Autonomie à l’autre) ou plutôt l’Amérique du Sud ?

Pied dans l'herbe

Il se peut que l’anglais parlé par votre public cible dans le cadre de votre secteur d’activité ne fasse pas du tout usage du même vocabulaire que celui pratiqué en Angleterre par exemple. Si vous vous référencez sur un mot-clé qui ne correspond pas aux termes utilisés par votre persona, vous risquez sérieusement de manquer votre cible.

Au-delà des contenus techniques en lien avec une profession ou un savoir-faire, vous avez tout intérêt à ce que vos visiteurs se sentent à l’aise sur votre site : c’est pourquoi il est essentiel de ne pas les pousser hors de leur zone de confort et de développer des contenus qui leur “ parlent ” véritablement, y compris sur des sujets très simples.

4. Révisez la pertinence des textes de votre site multilingue avant leur traduction 

Autre piège répandu à déjouer : tout traduire sans se poser la question de la pertinence des contenus. Prenons un exemple, vous vendez de la formation professionnelle, et des programmes d’apprentissage des langues en particulier. Vous avez développé tout un pan de votre communication sur le Compte Personnel de Formation (CPF) qui permet en France à chaque salarié de cumuler des heures de formation.

Ces contenus sont-ils pertinents pour un public hispanophone, et en particulier pour Cuba où vous souhaitez développer votre activité ? Certainement pas. Il est donc important de passer en revue l’intégralité des contenus de votre site pour vérifier s’ils sont pertinents ou non dans le cadre de la culture cible.

entrepreneur

5. Traduction : développez votre intelligence culturelle pour atteindre vos objectifs 

Ce dernier point découle de ce que nous avons évoqué précédemment. Pour traduire efficacement des contenus dans une langue étrangère, il faut avoir conscience que vous vous adressez à une autre culture avec une identité, des valeurs et des perceptions différentes du monde.

La meilleure traduction est celle qui parvient à refléter cette culture et ses enjeux. En éditant de tels contenus, vous faites preuve d’intelligence culturelle, une compétence indispensable à la conquête de nouveaux marchés.

Une communication d’une telle qualité vous permet même d’aller encore plus loin et de penser à des sujets qu’il serait certainement intéressant de développer pour mieux capter l’attention de votre segment cible, des articles 100 % dédiés à votre persona. Ce sont vraisemblablement ces contenus qui vous permettront de convertir vos prospects en clients satisfaits.

Femme asiatique avec ipad

Comment vérifier la qualité des contenus transposés dans votre langue cible 

Il n’est plus à prouver qu’en matière de contenus, la qualité est une stratégie gagnante. Il en est de même pour les traductions. Votre site internet est le reflet de votre expertise et de votre professionnalisme. Les personnes à qui vous confiez la rédaction ou la traduction de vos contenus parlent en votre nom. C’est pourquoi il est primordial :

  • ” De recruter des personnes compétentes
  • ” De leur fournir le plus d’éléments pertinents possible (persona, études de marché, concurrence, glossaires…).

Femme dans une gare

Enfin, n’hésitez pas à faire relire les contenus traduits par un locuteur natif issu de votre segment cible. Vous pourrez ainsi éviter les impairs culturels et peaufiner la qualité des contenus publiés sur votre site multilingue.

Influez sur la note actuelle
[Total: 5 Moyenne: 4]
Partager
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages

Découvrez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.