Définition de l’Algorithme Google en SEO

L’algorithme Google : peut-on percer ses secrets ?

L’algorithme de Google fonctionne comme une formule mathématique. Il suffit d’entrer des mots pour effectuer une recherche et Google sélectionne ensuite les meilleurs résultats répondant à la requête. Bien évidemment, dans les faits, c’est un peu plus compliqué. Google dispose de nombreux filtres algorithmiques complexes faisant varier le classement des sites web en fonction de la requête adressée par l’utilisateur.

Comment fonctionne l’algorithme Google ?

Le moteur de recherche n’utilise pas un, mais de multiples algorithmes pour proposer des résultats toujours plus utiles pour l’utilisateur. Son fonctionnement est un secret bien gardé. Cependant, le géant du web dévoile quelques informations sur la manière de fonctionner de ses algorithmes.

Pour afficher les meilleurs résultats de recherche, Google commence par scanner toutes les pages présentes sur internet quotidiennement. Il va ensuite les indexer pour obtenir une sorte de grande bibliothèque dans laquelle il pourra aller chercher l’information la plus pertinente. Lorsque l’internaute écrit une requête, le moteur de recherche analyse les termes et les interprète. Il cherche des correspondances dans la bibliothèque de pages indexées et classe les résultats en fonction de leur utilité et du contexte. Pour remonter dans les résultats de recherche Google, il faut avoir connaissance des mises à jour régulières des filtres algorithmiques et rédiger ses pages selon les recommandations de Google.

Quelles sont les évolutions des filtres algorithmiques de Google ?

Google a vu le jour en 1998 et fait sa première mise à jour majeure quatre ans plus tard. À partir de 2003, les algorithmes sont mis à jour chaque mois et l’algorithme Florida à la fin de la même année fait chuter de nombreux sites qui utilisaient le bourrage de mots-clés. En 2004, la mise à jour Brandy permet à Google de mieux comprendre les synonymes. Entre 2005 et 2008, de nouvelles fonctionnalités apparaissent sur le moteur de recherche comme Google Suggest.

En 2009, Caffeine augmente significativement la rapidité d’apparition des résultats de recherche. En 2011, Google décide de pénaliser les fermes à liens, les sites ayant trop de publicités et ne proposant pas de contenu intéressant avec la mise à jour Panda. La chasse aux tricheurs continue l’année suivante avec le filtre algorithmique Penguin qui sanctionne entre autres les mauvais backlinks. La mise à jour Hummingbird en 2013 s’attache à mieux comprendre l’intention de recherche. S’en suit une série de mises à jour pour améliorer les résultats locaux (Pigeon), la compatibilité mobile et les requêtes orales faites sous forme de questions avec la dernière mise à jour en date, Bert.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.