Youtube

[Video] Freelance, comment devenir maitre de sa discipline ?

Découvrez le secret qui fera de vous un véritable maitre !

Ah, le titre putaclic ! Mais c’est pas grave, parce que, pour une fois, la vidéo sera à la hauteur de vos attentes. Je vais vraiment vous révéler ici le secret absolu qui fera de vous un grand maître incontesté de votre domaine ! Et mieux encore, je vais vous en proposer un exemple concret d’application.

Sans plus tarder, parce que j’ai beaucoup de choses à vous en dire, voici le fameux secret

POUR DEVENIR MAITRE D’UNE DISCIPLINE, 10 000 H D’ENTRAINEMENT SUFFISENT

Ouf, oui, il faut l’encaisser. Est-ce une tromperie de ma part ? Vous pensez cela évident ? Vous attendiez quelque chose de plus rapide ? Oui. Si une pilule magique existait pour le même résultat, je vous l’aurais déjà donnée. La vérité est pourtant là. Celle commune à tous les maîtres, à tous ceux que vous admirez, peu importe le domaine. Piano, art martial, calligraphie, SEO, écrivain, designer, sportif, chanteur. Vous avez leur plus grand secret.

Que signifie ce « 10 000 h d’entraînement » concrètement ?

La meilleure manière d’appréhender ce chiffre, c’est de le convertir dans un premier temps en durée de vie. Cela nous donne 1250 jours à 8 h d’entraînement par jour. Soit 41 mois. Ou un peu moins de 3 ans et demi.

En 3 ans et demi d’entraînement quotidien, on peut donc prétendre à devenir un des meilleurs dans un domaine. C’est finalement assez peu, non ? Devenir un des meilleurs experts SEO de France n’est donc qu’une question de temps et de volonté ? Pareil pour un joueur de guitare ou un cuisinier ? Eh bien oui, nous sommes en réalité très proches de nos rêves et de nos envies.

Burning man

Mais « 10 000 h d’entraînement » s’interprète encore autrement

Bouddha, qui avait plus de 10 000 h de méditation derrière lui, je vous laisse imaginer ce que ça peut donner, avait tout à fait raison en parlant du chemin à arpenter. Durant votre apprentissage, vous vous transformez, et votre vision même de cette discipline change.
Dans un premier temps, vous devenez moins naïf. Vous comprenez les véritables enjeux de votre passion. Puis vous commencez à en cerner son écosystème, ses dominants, ses guides, ses dangers. Enfin, vous comprenez ce que signifie devenir maître et vous prenez enfin la bonne direction pour l’être.

Au début, vous faites partie de la grande masse d’amateurs du domaine. Puis vous êtes rapidement au-dessus de 50 % d’entre eux. Avec le temps, vous atteignez les 80 % de pratiquants que vous dominez, mais pour les 20 derniers pourcents, croyez-moi, il va falloir se battre. Ils seront plus longs que les 80 premiers. Mais aussi tellement plus stimulants. Et quand vous en êtes à peine aux portes, vous êtes déjà un maître pour 80 % des gens de votre milieu.

J’ai envie de vous présenter aujourd’hui un de mes amis proches, John Kissel. On se connaît depuis des années, et j’ai assisté un jour à sa naissance professionnelle.

Je lui avais dit à l’époque, dans une conversation, cette phrase empruntée à Mathieu Ricard, qu’il fallait 10 000 h d’entraînement pour devenir un maître, et voici ce qu’il en a fait.

John Kissel

John Kissel, danseur Salsa Professionnel

Il y a quelque chose qui m’a beaucoup marqué dans cette théorie qui consiste à dire que pour maîtriser un domaine, il me fallait 10 000 h d’entraînement. Ça n’est pas l’exactitude de nombre d’heures, mais l’idée même que devenir maître d’un art nécessite un entraînement long, et qu’apprendre ne suffirait pas, mais que c’était réellement faisable.
J’ai débuté par la danse de salon à seulement 18 ans, ce qui est tard, et voilà bientôt 10 ans, maintenant, que je danse.

John Kissel et Pauline Lopez

Aujourd’hui encore, je m’entraîne, je danse tous les jours. Et chaque seconde, chaque minute, chaque heure à danser, qu’elle soit fructueuse ou frustrante, n’est jamais perdue.
Depuis l’instant où j’ai commencé à m’entraîner, je suis devenu chaque jour meilleur que la veille. Et je me répète qu’aujourd’hui je suis moins bon que demain.

Aujourd’hui, dans le milieu des danses latino de l’est de la France, le nom de John Kissel commence à être connu et reconnu, je suis considéré comme un danseur de bon niveau de Salsa et Bachata. Je crée des shows qui ont du succès, je partage la scène avec des partenaires d’exception, depuis 5 ans avec la magnifique Pauline Lopez, et plus récemment avec la talentueuse Lindsay Satori, deux artistes très réputées dans notre région. Après avoir participé à des compétitions et remporté 4 titres et être invité à des festivals internationaux, je prends plaisir aujourd’hui à enseigner, à un niveau technique avancé, la salsa et la bachata en tant que professionnel du milieu.

John Kissel et Lindsay Satori

J’en suis aujourd’hui à environ 7000 heures d’entraînement. Je me rends compte que ce chiffre correspond à un chemin parcouru. Je n’aurais jamais imaginé tout ce que j’ai vécu durant ces 7000 h ; en réalité l’aventure a commencé dès la première, et les opportunités me sont apparues tout au long de mon parcours.

J’ai fait à peine + que les deux tiers du chemin, et déjà je vis des choses que je n’aurais jamais imaginées. Je n’ai jamais été plus motivé pour découvrir la suite de l’histoire.
Plus qu’un chiffre, « 10 000 h » est devenu mon aventure.

David Gos

David Gos

Content Manager chez SEOmantique
Responsable de SEOmantique, rédacteur et ancien rédacteur-en-chef, je travaille à harmoniser et garantir la qualité de travail et de production de notre équipe.
David Gos
Influez sur la note actuelle
[Total: 3 Moyenne: 3.7]
Partager
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages

Découvrez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.