Rédacteur Web

Mes conseils pour gérer des revenus irréguliers en freelance

Comment jongler avec un salaire instable en étant indépendant

En choisissant de vous lancer dans une activité en freelance, vous prenez le risque d’un salaire qui peut être bancal au démarrage ou dans une période difficile. Pour gérer au mieux l’aspect financier de votre statut d’indépendant, il est important d’adopter les bons réflexes pour éviter de jongler trop souvent avec des revenus inégaux.

Calculatrice et argent

Calculez toutes vos charges pour mieux prévoir vos revenus et le chiffre d’affaires à atteindre

Au début de votre activité, après avoir choisi la forme juridique de votre entreprise, il est important de bien calculer votre taux horaire et/ou journalier pour établir des devis cohérents. Pour cela, mieux vaut prendre en compte le temps passé sur une tâche et surtout, ne pas négliger les différentes dépenses liées à votre activité qui devront être couvertes par votre tarif.

Pensez par exemple aux taxes dont vous êtes redevable, mais aussi aux différentes dépenses telles que la location d’un local, de matériel, les abonnements à des logiciels, votre assurance pro ou encore un crédit si vous avez dû investir. Prenez donc bien le temps de lister vos dépenses fixes pour ne pas vous retrouver pris au dépourvu et perdre plus d’argent que vous n’en gagnez.

Femme compte son argent

Mettez de côté une partie de vos revenus et faites un vrai suivi comptable

Après la signature des premiers devis et les premiers encaissements, il sera primordial de prévoir une épargne en cas de coup dur. Personne n’est à l’abri d’un paiement qui tarde à venir, d’un client perdu ou d’une baisse d’activité.

Même si cette partie est peu motivante, il est pourtant indispensable d’avoir un vrai suivi comptable de votre activité. Cela vous permettra de savoir qui vous a réglé, qui vous devez relancer, mais aussi de ne pas oublier de régler vos factures et charges. Vous pouvez par exemple prévoir 1 jour par semaine ou par mois selon votre activité et le nombre de clients. Prendre cette habitude dès le lancement de votre entreprise vous évitera des mauvaises surprises et des galères qui pourraient au final vous coûter cher.

Pour un suivi plus clair, n’hésitez pas à comparer votre CA selon les années pour repérer d’éventuelles périodes plus calmes afin de les anticiper d’une année sur l’autre.

Billets plantés dans la terre

N’arrêtez jamais de démarcher pour prévoir d’éventuelles baisses de revenus

Si vous pensez avoir assez de clients et que votre activité est stable, pensez tout de même à prendre du temps pour démarcher de nouveaux clients.

Nous ne sommes pas à l’abri d’un client qui part voir la concurrence, ou d’une période calme qui s’éternise. Cela ne veut pas dire d’accepter toutes les missions qui s’offrent à vous, mais il serait peut-être judicieux de s’assurer plusieurs clients réguliers. Un gros piège est aussi de se reposer sur un seul client important. Imaginez le stress si vous perdez ce client pour une raison ou une autre.

Demandez de l’aide à un comptable avant de vous lancer en indépendant

Pour être sûr de démarrer sur de bonnes bases, vous pouvez consulter un comptable qui vous aidera à lister tous les points financiers que vous devez considérer avant de vous lancer. Il pourra également vous aider à choisir le statut le mieux adapté à votre situation.

 

Sophie Saint-Blancat

Sophie Saint-Blancat

Rédactrice Web chez SEOmantique
Traductrice et rédactrice web
Sophie Saint-Blancat
Influez sur la note actuelle
[Total: 4 Moyenne: 5]
Partager
  • 13
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages

Découvrez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + onze =